Causes de la chute des cheveux : déséquilibre hormonal

Sommaire

La chute des cheveux d'origine hormonale est le trouble capillaire le plus fréquent chez les femmes mais il concerne aussi certains hommes

L'alopécie d'origine hormonale est un trouble capillaire courant :

  • Il résulte d'un dérèglement hormonal lié au vieillissement, consécutif à des troubles endocriniens ou au suivi d'un traitement médical.
  • C'est le deuxième trouble capillaire le plus fréquent chez les femmes (45 % des femmes ménopausées sont concernées).
  • Cette alopécie est dite aiguë lorsque les chutes sont anormalement abondantes et excessivement rapides.

Chute des cheveux - déséquilibre hormonal : mécanismes

Le plus souvent, la chute de cheveux d'origine hormonale résulte d'une forte production d'hormones mâles comme la testostérone.

Les causes provoquant un dérèglement hormonal entraînant la chute de cheveux sont nombreuses :

  • grossesse, accouchement ;
  • certaines pilules contraceptives ;
  • ménopause ;
  • problème de thyroïde (hyperthyroïdie ou hypothyroïdie) ;
  • ralentissement du fonctionnement de l'hypophyse.

Un traitement hormonal est souvent prescrit pour stopper la chute des cheveux ou la ralentir.

 

Qu'avez-vous pensé de la vidéo ?

 

Chute des cheveux - déséquilibre hormonal : manifestations

La testostérone, hormone mâle, produite en trop grandes quantités se transforme en dihydrotestostérone (DHT).

  • La DHT accélère fortement la croissance des cheveux.
  • La racine du cheveux ne peut supporter un tel rythme de croissance, elle s'épuise.
  • Les cheveux deviennent de plus en plus fins.
  • La densité de la chevelure est plus faible et le crâne commence à se dégarnir.

Aussi dans la rubrique :

Pourquoi perd-on ses cheveux ?

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider